Me contacter : contact@sonnyhopin.fr               M'appeler : 06 86 84 34 17

Varsovie

« Sans cesse comparée à la belle Cracovie, Varsovie serait triste et grise… Une idée fausse ! Derrière les façades d’époque communiste, dans les caves et les cours des immeubles décatis, se cachent petits restaurants, galeries d’art ou bars underground: depuis 1989, Varsovie bouillonne. Quel dynamisme ! Bien-sûr, les souffrances du passé se lisent dans l’urbanisme. Mais la ville a retrouvé ses couleurs d’antan.

Entièrement détruite pendant la Seconde Guerre mondiale, Stare Miasto, la vielle ville, reconstruite à l’identique, a été classée au patrimoine mondial par l’Unesco. Le long de la « Voie Royale », au sud, s’alignent palais et églises aux tons ocre, rouge, beige. Ailleurs, le béton fait loi. Autour du monumental palais de la Culture et de la Science, cadeau de Staline, fleurissent aujourd’hui les gratte-ciel modernes et les publicités géantes du nouveau quartier des affaires. Tout un symbole. On construit maintenant en verre, sous l’égide de grands architectes. De l’autre côté du fleuve, le quartier de Praga, peu détruit mais délaissé après-guerre, est le chef de file de l’avant-gardisme varsovien. Une rive droite aussi redynamisée par l’inauguration du stade national en 2012 et le réaménagement des rives de la Vistule. En été, les Varsoviens s’y pressent !

Partout en ville, les cafés fleurissent, bondés, les bars ne désemplissent pas, les coffee-shops à l’américaine, les lounges hype et les restaurants asiatiques à la mode côtoient les salons dix-neuvième, les « bars à lait » et les clubs destroy… »

– Vincent Grandferry –

Découvrez sur cette page l’intégralité de mes photographies faites lors de mon voyage à Varsovie du 23 au 25 septembre 2016.

×

Panier